Cancer et hérédité: généralités

La majorité des cancers du sein ou de l’ovaire ne sont pas héréditaires. Mais il existe des cas de transmissions de modifications génétiques, de génération en génération, qui exposent à un grand risque de cancers du sein ou de l’ovaire.

Généralement, on évoque une prédisposition aux cancers du sein ou de l’ovaire lorsqu’il y a sur l’arbre généalogique plusieurs cas de ces cancers dans la même branche parentale et/ou lorsqu’il s’agit de cancers de survenue précoce. Le risque peut venir du côté paternel aussi bien que maternel.

Les cancers du sein et de l’ovaire d’origine héréditaire sont rares. On pense qu’ils représentent 10% des cancers du sein et 15 à 20% pour les cancers de l’ovaire. En d’autres termes, une femme sur vingt atteintes d’un cancer du sein, a un cancer du sein lié à l’hérédité.

Les mutations génétiques actuellement connues et prédisposant aux cancers du sein et/ou de l’ovaire se situent essentiellement sur les gènes BRCA1 et BRCA2. La probabilité pour une femme porteuse d’une mutation délétère sur BRCA1 ou BRCA2 d’avoir un cancer du sein dans sa vie est d’environ 57 à 65% pour le BRCA1 et 45 à 49% pour BRCA2, et pour le cancer de l’ovaire environ 39-40% pour le BRCA1 et 11-18% pour le BRCA2.

Dans la plupart des cas, il n’y a dans la famille que des cancers du sein, parfois il y a des cancers du sein et de l’ovaire et, plus rarement, uniquement des cancers de l’ovaire.

Ce sont les femmes qui sont particulièrement exposées à ces risques mais le cancer du sein existe aussi chez l’homme.

Le risque de cancer existe aussi sur d’autres organes. De façon importante, tout comme pour les cancers du sein et l’ovaire, on retrouve le cancer des trompes. Et avec un risque plus faible : les cancers du péritoine, de la prostate, du pancréas et le mélanome.

Depuis trois ans le Dr D’halluin organise conjointement avec les équipes d’oncogénétiques du CHU et du, CRLCC une conférence qui aborde tous les aspects de la vie avec une mutation.

La conférence GENETICANCER à Rennes à lieu lors de la journée nationale de dépistage des cancers génétiques le 30 septembre (infomations dans la page actualité du site).

En savoir plus sur www.e-cancer.fr