Le dépistage

L’examen clinique des seins

Il peut être réalisé par le gynécologue, le médecin traitant ou vous-même (autopalpation). Vous pouvez aussi vous faire examiner en prenant rendez-vous dans notre centre. Si le médecin perçoit une anomalie, il pourra vous prescrire une mammographie et/ou d’une échographie.

 

L’examen radiographique des seins : mammographie et échographie

C’est l’examen de première intention du dépistage des cancers du sein. La mammographie est recommandée tous les 2 ans entre 50 et 74 ans. L’ADECI 35 organise le dépistage de toutes les femmes de cette tranche d’âge ; dans ce cadre, le coût de l’examen mammographique est entièrement pris en charge.

L’examen par mammographie/échographie est prescrit par votre médecin en cas d’antécédents de cancer du sein dans la famille, en cas de risque génétique, ou si vous avez déjà été traitée pour un cancer du sein.

La mammographie ne permet pas le dépistage de tous les cancers : certaines lésions peuvent passer inaperçues. Dans certains cas, l’échographie permet de compléter les données de la mammographie – en particulier chez les femmes jeunes, dont la densité mammaire est plus importante.

Les radiologues de l’Établissement Rennais du Sein participent activement au dépistage en réalisant les examens sur le site du CHP St Grégoire. Ils interviennent comme relecteurs en cas de dépistage anormal. Les cas les plus complexes sont discutés en équipe dans notre centre.

Lien vers le site de la radiologie

Après analyse de vos clichés, le radiologue va classer votre examen suivant les critères de L’American College Of Radiology (ACR) :

  • ACR 1 : mammographie normale.
  • ACR 2 : image mammographique d’aspect bénin. L’analyse de la glande montre une anomalie bénigne : calcification vasculaire bénigne, fibroadénome… Cette classification permet d’orienter la surveillance lors des mammographies futures
  • ACR 3 : image mammographique probablement bénigne. L’anomalie est bénigne mais nécessite un contrôle à quatre mois environ, pour s’assurer que l’image n’évolue pas sur un cliché postérieur.
  • ACR 4 : image mammographique suspecte d’emblée. Les anomalies constatées sur la mammographie invitent à la réalisation d’une biopsie. Le diagnostic de cancer du sein ne peut être exclu.
  • ACR 5 : image mammographique maligne. L’aspect des lésions correspond typiquement à celui d’un cancer du sein. La biopsie est indispensable et il faut consulter rapidement un spécialiste.
  • En savoir plus sur e-cancer.fr

Télécharger le livret dépistage des cancers du sein