La radiothérapie

La radiothérapie est un traitement utilisant des rayonnements ionisants (photons et/ou électrons), qui agissent principalement en cassant les brins d’ADN du noyau des cellules, empêchant ainsi leur multiplication.

La radiothérapie est un traitement local, qui peut être délivré seul ou en complément d’une chirurgie. Votre oncologue-radiothérapeute peut également y associer une chimiothérapie ou certaines thérapies ciblées dans le but de renforcer l’efficacité des rayons.

Les indications

Le traitement

    Les indications et modalités de la radiothérapie sont adaptées à chaque patiente ; elles prennent en compte les caractéristiques de la tumeur et les traitements déjà réalisés. Les indications de radiothérapie sont systématiquement discutées en réunion de concertation pluridisciplinaire, en présence des chirurgiens, radiologues, anatomopathologistes, médecins nucléaires, oncologues médicaux et oncologues radiothérapeutes.

    Les rayons sont délivrés par des accélérateurs linéaires dans le Département d’Oncologie-Radiothérapie du CHP Saint Grégoire ou de la Clinique de la Côte d’Emeraude à Saint Malo.

    Le service du CHP possède trois appareils de traitement qui permettent d’utiliser toutes les techniques modernes et innovantes telles que la radiothérapie guidée par l’imagerie (IGRT), l’arcthérapie dynamique[1] ou l’utilisation de techniques de fusion d’imageries telles que l’IRM ou le PET-scanner.

    [1] Cette technique permet de réduire la durée de chaque séance, de sorte que le patient risque moins de bouger et que le traitement gagne en précision.

  • Première étape : la consultation avec le radiothérapeute

    Cette consultation permet de :

    • expliquer les modalités précises du traitement,
    • discuter des bénéfices attendus et des éventuels effets secondaires
    • évoquer les différentes précautions à prendre pendant le traitement.

    Le radiothérapeute définit les volumes à traiter et la dose qui sera délivrée.

    Un entretien avec une manipulatrice du plateau technique de radiothérapie est programmé à votre demande, afin de répondre aux questions que vous vous posez concernant le déroulement de votre traitement.

  • Deuxième étape : le scanner dosimétrique

    Cet examen permet de planifier un traitement personnalisé, adapté à votre anatomie, en effectuant un repérage précis des zones à traiter et des organes à protéger. Il sert également au calcul de la dose à délivrer.

    Des repères sont mis en place sur la peau afin de s’assurer du bon repositionnement des cibles sous l’appareil de radiothérapie à chaque nouvelle séance du traitement, quelle que soit leur périodicité.

    Au cours de cette deuxième étape, les manipulateurs vous remettent un planning de traitement.

  • Troisième étape : la planification du traitement

    En collaboration avec les dosimétristes, les physiciens médicaux et les oncologues radiothérapeutes, un plan de traitement adapté à chaque patiente est déterminé. Il évalue et fixe les paramètres techniques et physiques de l’irradiation.

    Cette étape cruciale du traitement nécessite une dizaine de jours avant le début de la radiothérapie proprement dite. Il ne requiert pas la présence de la patiente.

    Le plan de traitement est finalement validé par l’équipe médicale, et les caractéristiques techniques de l’irradiation sont contrôlées par le service de physique médicale.

  • Quatrième étape : la séance de contrôle

    Ce contrôle vérifie le repositionnement correct des faisceaux d’irradiation à partir d’images radiologiques obtenues sur l’appareil de traitement.

  • Cinquième étape : le début du traitement

    La radiothérapie est généralement prescrite à raison de 5 séances de 10 minutes par semaine, pour une durée de plusieurs semaines selon la dose nécessaire. Ce traitement est indolore ; il se peut cependant que surviennent, au fur et à mesure des séances, une certaine fatigue et des signes d’irritation en rapport avec la zone traitée

    Le médecin radiothérapeute vous reçoit chaque semaine en consultation, afin de vérifier le bon déroulement du traitement et d’en évaluer la tolérance. A cette occasion, il est susceptible de mettre en place des soins adaptés aux éventuels effets secondaires.

    La sécurité est une préoccupation constante au cours de votre traitement par radiothérapie, c’est pourquoi des mesures de sécurité sont mises en œuvre à chaque étape de votre traitement :

    • les appareils de traitement font l’objet d’une maintenance et de contrôles réguliers de leurs paramètres physiques, à la fois par l’équipe de physique médicale et par des sociétés indépendantes
    • la planification des traitements fait appel à des logiciels spécifiques dédiés
    • le calcul de la dose est réalisé par deux systèmes de calcul indépendants, conformément à la législation en vigueur
    • chaque séance de traitement n’est délivrée qu’après vérification des paramètres techniques. La dose effectivement reçue est comparée à celle prévue par les logiciels de dosimétrie (dosimétrie in vivo).

    L’ensemble du personnel est régulièrement formé aux nouvelles techniques de radiothérapie, et participe de manière régulière à des réunions de retour d’expérience et d’analyse des pratiques.