Chirurgie

Traitements chirurgicaux

Plusieurs techniques chirurgicales peuvent vous être proposées :

Le choix sera lié au volume et à la nature de la lésion de votre sein. L’objectif est d’assurer une exérèse totale de votre lésion et dans la mesure du possible conserver un bon résultat esthétique. Le choix du traitement sera discuté avec vous. Votre avis sera pris en compte dans la mesure du possible.

Le traitement conservateur (tumorectomie ou mastectomie partielle)

La tumorectomie associée à l’analyse des ganglions sentinelles est souvent la première étape de votre traitement.
La tumorectomie est le traitement proposé lorsque votre tumeur est palpable.

Lorsque la tumeur n’est visible qu’à la mammographie ou à l’IRM on parlera de zonectomie. Dans certaines formes plus rares votre chirurgien pourra vous proposer une oncoplastie.

L’ensemble de ces techniques permettent de conserver le sein, on parle alors de traitement conservateur.
Le choix de la technique chirurgicale va dépendre de différents facteurs comme la taille, la localisation et la nature de la lésion de votre sein.

L’objectif est d’assurer une exérèse totale de votre lésion et dans la mesure du possible conserver un bon résultat esthétique.
Le choix du traitement sera discuté avec vous. Votre avis sera pris en compte dans la mesure du possible.
Nous nous efforçons, pour chaque patiente traitée, d’envisager attentivement la question de la conservation du sein avant la prise de décision finale.

Dans le cas ou la préservation du sein n’est pas permise, nous vous proposerons la réalisation d’une reconstruction immédiate ou différée en fonction des contraintes liées aux traitements.

L’oncoplastie

L’oncoplastie est un ensemble de techniques chirurgicales s’inspirant de la chirurgie plastique. Ces interventions permettent de traiter le cancer du sein tout en conservant l’aspect esthétique du sein. Le sein est remodelé, garde un aspect naturel et conserve sa forme.
Les incisions sont différentes en fonction de l’endroit ou est située la tumeur dans le sein.

Les techniques d’oncoplastie sont utilisées en cas de tumeurs volumineuses. L’oncoplastie permet de maintenir une esthétique satisfaisante pour des tumeurs situées dans une zone du sein exposée.

L’oncoplastie de niveau 1 consiste au remodelage simple avec repositionnement de la plaque aréolo-mamelonnaire si besoin. L’oncoplastie de niveau 2 est dérivée des techniques de chirurgie plastique.

L’oncoplastie permet d’obtenir un résultat esthétique satisfaisant au prix de cicatrices plus étendues qu’avec la chirurgie conventionnelle. L’effet de la radiothérapie permet à terme d’atténuer ces cicatrices.

La mastectomie totale

Elle consiste à enlever la glande mammaire dans son intégralité.

Elle comporte aussi l’exérèse de l’aréole et du mamelon. Elle est nécessaire lorsqu’un traitement conservateur n’est pas réalisable. Après la mastectomie totale, le chirurgien vous proposera une reconstruction mammaire.

Selon le type de votre lésion, cette reconstruction pourra être immédiate (en même temps que la mastectomie), ou différée (dans l’année qui suit la fin de l’ensemble des traitements).

Le projet de la reconstruction est un choix personnel. Nous pourrons vous proposer une prothèse mammaire externe à placer dans le soutien gorge, si vous ne désirez pas de reconstruction ou dans l’attente d’une reconstruction différée.

Le traitement chirurgical des ganglions lymphatiques de l’aisselle

Lors de votre intervention chirurgicale, le chirurgien aura le plus souvent l’obligation d’analyser les ganglions du creux de l’aisselle. Ces ganglions lymphatiques sont situés à la racine du bras. Ils servent à drainer la lymphe du sein.

Il est important d’examiner les ganglions pour savoir si l’on y trouve des cellules cancéreuses. Pour analyser ces ganglions le seul moyen est de les retirer. De plus, le fait de retirer des ganglions atteints permet diminuer le risque de récidive du cancer.

On peut utiliser la technique du ganglion sentinelle quand la tumeur du sein est de petite taille.

Cette technique permet de repérer le premier ganglion qui pourrait être envahi si les cellules cancéreuses sont sorties du sein.
Pour repérer les ganglions sentinelles, on dispose de deux moyens de repérage.

Le premier est réalisé dans les heures qui précèdent votre intervention. Vous serez accompagnée dans le service de médecine nucléaire. Un traceur isotopique sera injecté sous anesthésie locale en regard de la tumeur du sein. Ce produit va migrer rapidement par la lymphe vers les ganglions de l’aisselle. Une scintigraphie permettra de visualiser la localisation des ganglions sentinelles dans les minutes qui suivront l’injection. Cet examen d’imagerie permettra de guider le chirurgien.

Le second moyen de repérer les ganglions sentinelles consiste à utiliser un colorant bleuté. Ce colorant sera injecté par votre chirurgien au début de l’intervention. Le colorant va migrer en quelques minutes vers les premiers ganglions de l’aisselle.

L’incision pratiquée se situe à la racine du bras à la limite de la zone de pilosité. Votre chirurgien commencera l’intervention par le retrait du ou des ganglions sentinelles avant d’enlever la tumeur.

Pendant que votre chirurgien s’occupe de retirer la tumeur, les ganglions sont examinés par l’anatomo-pathologiste. Si l’analyse des ganglions est normale, il n’est pas nécessaire de prélever plus de ganglions. Par contre, si un ou plusieurs ganglions sentinelles sont atteints, il est nécessaire de compléter par un curage axillaire.

La technique du ganglion sentinelle permet souvent d’éviter un curage inutile. Elle permet aussi de pratiquer un curage immédiat si le ganglion sentinelle est atteint. Malheureusement la technique n’est pas infaillible. Dans 15 à 20 % des cas votre chirurgien sera contraint de pratiquer un curage complémentaire quelques jours après la première intervention.

Actualité

  • Nouveauté : Mona lisa touch

    5 septembre 2019

    L’établissement Rennais du Sein s’équipe du laser Mona Lisa Touch pour traiter les troubles vulvo-vaginaux…

    +
  • Symposium GENETICANCER

    19 juillet 2019

    Rendez-vous le 28 septembre dès 13h30 à la maison des associations de Rennes au 3ième…

    +

Contact

Vous pouvez contacter :

SOS SEIN

Tél. : 02 90 09 44 90

Du Lundi au Vendredi
9h00 à 18h30 sans interruption.

Ou utilisez notre formulaire

CHP Saint Grégoire

Livret d'accompagnement

L’équipe soignante du service a réalisé ce livret afin de garder le lien avec vous après votre sortie.

couverture_doc
En savoir plus